Documents réciproquement soumis aux droits d’auteur, et, sauf mention, fournis au seul usage de mes élèves

Philippe Misandeau

Enseignant de lycée - Formateur TICE
Professeur de français / lettres


     

 
Promenade aléatoire : 34 / 45

Highslide JS
Selon Worringer l'anaphore est du côté de l'einfühlung, de l'empathie, du « ressenti de l'intérieur » (elle provoque plaisir ou souffrance selon l'objet répété)

 
Une Anaphore / Répétition :
« Elle procède par rappel, allusion, connivence partagée, héritage assumé, etc. Il y a reconnaissance et familiarité. Ce climat expressif est du côté de l'anaphore, qui est une figure de la répétiton, de l'incantation ou de la célébration souvent élogieuse, '' eucharistique ''. »
(op. cit., Rhétorique de l'image, Michel Théron p. p.197)
(Source des images Internet)