Documents réciproquement soumis aux droits d’auteur, et, sauf mention, fournis au seul usage de mes élèves

Philippe Misandeau

Enseignant de lycée - Formateur TICE
Professeur de français / lettres


     

 
Promenade aléatoire : 32 / 45

Highslide JS
Jesus Sevari dans Androcéphale - La Compagnie de Jesus
(Paris, fev. 2012)

 
Allitération (Assonance, virelangue) : ''retours multipliés d'un son identique''
(op. cit., Gradus, les procédés littéraires, Bernard Dupriez)
Dans le langage verbal, une allitération est une répétition de consonnes dans une suite de mots rapprochés. Elle vise souvent une ''harmonie imitative'' comme chez Racine (consonnes sifflantes) :
« Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? » Andromaque (Acte V, scène 5).
À l'image, nous cherchons une répétition de motifs, de volumes, de lignes, de courbes...
On peut avancer que cet assemblage de lignes (allitération) tend vers une ''harmonie imitative'' voire une redondance métaphoriquement suggestive ! Comme dans un texte (rapprochement sonore), il y a rapprochement visuel d'éléments qui se répondent.
Visuellement, Proust parle de « Cette allitération perpétuelle entre l'eau [...] et le verre ».
(Source de l'image : Danzine.fr)